Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21 octobre 2007

Emeutes urbaines : affrontements avec la police à Trappes dans les Yvelines

Sept personnes ont été interpellées samedi soir à Trappes (Yvelines) à l'issue d'affrontements opposant une trentaine de « Jeûnes » armés de bâtons à des policiers, a-t-on appris dimanche de source policière. Une patrouille a croisé vers 22H30 une trentaine d’individus square Maurice Thorez quand ces derniers s'en sont pris aux policiers. Les forces de l'ordre ont dû effectuer plusieurs tirs de flash-balls (armes tirant des balles en caoutchouc) pour se dégager et ont pu interpeller sept personnes. Celles-ci ont été placées en garde à vue au commissariat de la ville.

Aucun policier n'a été blessé. « Nous ne savons pas si ces jeunes voulaient en découdre avec la police ou s'ils projetaient de se battre avec une bande rivale », a indiqué une source proche de l'enquête. Par ailleurs, cinq voitures et trois conteneurs à poubelles ont été incendiés dans la nuit dans le département.

Par ailleurs, six jeunes majeurs du quartier du Vert-Bois à Saint-Dizier (Haute-Marne) ont été écroués au cours de la nuit de vendredi à samedi après avoir été mis en examen pour, notamment, incendie en bande organisée, apprend-on de source policière. Dans le même cadre, un mineur a été placé dans un centre éducatif fermé. Enfin, quelques uns des 15 individus interpellés en début de semaine ont le statut de témoin assisté pour l'instant. Le soir du 4 octobre, une vague de violences avait secoué le quartier difficile du Vert-Bois : une trentaine de voyous des cités avait mis le feu à trois bâtiments, dont la MJC , incendié ou endommagé 41 voitures. Trois pompiers et un policier avaient été légèrement blessés.

Tous les fauteurs de troubles étaient déjà connus des services de police. Mardi matin, quelque 120 policiers avaient interpellé 15 individus. Les causes des incidents sont probablement liées au maintien en détention, le jour même, d'un jeune voyou de la cité poursuivi pour violences sur un policier, faits commis quelques jours auparavant. Une vingtaine de témoins, dont 14 sous l'anonymat, a permis de faire avancer l'enquête rapidement.

Commentaires

Résultat d'une immigration massive dont l'intégration ne se fera jamais, non respect des lois et des français. La deale et l'arnaque au système social pour mieux vous niquer. L'envahissement par le ventre et islamisation de notre pays sans doute le plus con du monde. Pourquoi je travaillerai pour cautionner un tel désasre. Y en a marre.

Écrit par : SOYEUX | 20 juillet 2013

Résultat d'une immigration massive dont l'intégration ne se fera jamais, non respect des lois et des français. La deale et l'arnaque au système social pour mieux vous niquer. L'envahissement par le ventre et islamisation de notre pays sans doute le plus con du monde. Pourquoi je travaillerai pour cautionner un tel désasre. Y en a marre.

Écrit par : SOYEUX | 20 juillet 2013

Messieurs, ça ne fait que commencer. La RIPOUXBLIQUE est responsable, elle préfère se servir de nos impôts pour acheter la paix civile. Nous dépensons des milliards pour essayer de sociabiliser ces sauvages qui sont devenus français de papier mais qui ne veulent pas participer à l'effort national. Il faut être aveugle ou vendu pour ne pas se rendre compte. Pour M. NORMAL l'urgence était Le mariage des homos et le vote des étrangers,comme si déjà, le vote des français de papiers qui plombent les comptes sociaux, n'étaient pas suffisant. La FRANCE MEURT, la FRANCE est morte

Écrit par : abonnel | 20 juillet 2013

Je rajoute que selon certaines sources journalistiques, à BRETIGNY/ORGE les mêmes qu'à TRAPPE ont pillé des cadavres et des blessés victimes du déraillement. Si les faits sont exacts que font les responsables: VALLS et TAUBIRA ? L'un continue de poursuivre les élus qui refusent de marier les homos, traque les délits d'opinion, continue d'installer les radars pour piéger les contribuables( les autres ne sont pas concernés), va redécouper la FRANCE pour améliorer les résultats électoraux en tenant compte du vote des vrais étrangers et l'autre va laisser les délinquants dans la rue, va écrouer les élus qui rechignent à marier les homos, réfléchir encore à quelques lois liberticides etc... Il faut dire ça suffit! Et l'emploi, et la sécurité( on brûle dans les cités le peu de biens des travailleurs, leur moyen de transport) et la fraude, la fraude organisée, vous n'avez pas envie de vous y attaquer. Ras le bol, M. VALLS ET NORMAL premier, roi de l'anaphore.MOI..MOI...Comme disait BLAISE le moi est haïssable. Peut-on se regarder dans un miroir après un BLABLA pareil annoncé par le changement c'est maintenant sans éprouver la moindre nausée. Mais quand allez-vous comprendre qu'il faut changer de politique?

Écrit par : abonnel | 20 juillet 2013

Je viens d'écouter le commentaire de monsieur Vals quant aux évènement survenus à Trappes ces derniers jours. Monsieur Vals, vous faites pitié avec votre air d'instituteur d'école maternelle sermonant un enfant parce qu'il aurait bousculé un petit camarade. Ouvrez les yeux Monsieur Vals, vous dites faire confiance aux forces de polices, mais il y a bien longtemps que ces forces de polices s'aperçoivent que vous ne les prenez pas au sérieux, elles, (à juste titre ne vous font plus confiance depuis longtemps), comme je les comprend. Vous devriez vraiment vous atteler au problèmes de la France autrement vous n'allez pas tarder à avoir des surprises.

Écrit par : lenci | 22 juillet 2013

Écrire un commentaire